Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Voilà une question qui revient souvent lorsque l'on discute avec des amis ou des collègues de travail. Il arrive parfois qu'à la vue des photos certains nous disent, ah oui, vous avez un téléobjectif...ce qui explique d'après eux les plans rapprochés ou la facilité de faire des photos à bon compte, sans efforts. Vous croyez ça ?

 

Alors pour tous ceux qui croient que le téléobjectif fait à lui seul l'intérêt de la photo animalière, je répondrais simplement que ce n'est absolument pas le cas. Autrement dit, sans la connaissance du sujet à photographier, point de belle photo au bout de l'objectif !

Vous le comprendrez, pour faire de jolies photos nature en forêt de Fontainebleau (zone très fréquentée), il faut tenir compte des paramètres évoqués ci-dessus. Il donc important de multiplier les sorties afin de bien connaître les habitudes de sa faune forestière, de bénéficier de la bonne lumière etc..
De plus au niveau matériel photo, le traitement des verres de l'objectif ajoutera à l'évidence une touche qualitative à la photo convoitée. il restera à se familiariser avec son appareil photo reflex et ses fonctions.

 

Et il se trouve que mon budget n’est pas élastique, donc point de téléobjectif  500mm F4 au prix prohibitif, ni de boîtier reflex full frame (plein format) ! J'opte pour une focale plus modeste comme le 300 mm en série L jusqu'en mars 2013. J'indique le mois de mars parce qu'après 17 ans de bons et loyaux services, ma lentille frontale m'a lâché.
teleobjectif 300 mm canon f4 is usmDevant la qualité du téléobjectif Canon, j'ai rempilé pour le même modèle mais en version stabilisée. (300 mm F4 L IS USM).
Le L garantie le traitement du verre pour un piqué inégalé de l'image. c'est à dire une image contrasté et nette. Un autre avantage est la légèreté de l'objectif lorsque l'on doit beaucoup marcher. La version extra lumineuse en F2.8 pèse environ 3 kilos sans le reflex  et coûte presque 8000 Euros, ce que je trouve complètement dément. Son petit frère en F4 s'achète 8 fois moins cher ! (à méditer en ces temps de crise).
IS pour la stabilisation avec un gain de 2 diaphragmes sur la vitesse de déclenchement. Et une mise au point silencieuse et rapide avec l'autofocus USM.
Même s’il est vrai que du matériel haut de gamme peut aider, rien ne remplace la connaissance du terrain et du sujet. Votre regard guide votre sens du cadrage. Votre patience augmente votre chance de faire la photo convoitée.

Avec un parti pris malgré tout : miser  sur les optiques de qualité et un boîtier semi-pro. Le boîtier numérique EOS 7D joue un rôle essentiel dans le traitement de l'image. Sa capacité de travailler en situation de lumière difficile permet de sortir des images de qualité. Sa prise en main est plus aisé car plus large que le reflex d'entrée de gamme. Une rafale allant à 8 images secondes pour les sujets en mouvement. La possibilité de déclencher à distance avec une télécommande infra rouge sur une courte distance. Une finition qui permet une utilisation fréquente en extérieur.
Et puis, je vous laisserait découvrir la multitude de personnalisation possible via les menus idoines.

Le seul reproche que je dénoncerais provient du choix technique de Canon sur le micro réglage des objectifs. Ce réglage permet d'avancer ou de reculer le plan focal (le capteur) afin d'ajuster un manque de netteté constaté sur les images alors que la vitesse est suffisante, montage sur pied, etc... En gros, lors d'un achat reflex/objectif  Canon, vous constatez que vos images sont nettes, ok pas de problème ! Mais si malgré vos efforts, vos images restent désespérément floues, alors le micro-réglage doit être fait pour rattraper cette économie réalisée par le fabricant. A l'aide de menu personnalisé, vous découvrirez le plaisir de trouver le bon réglage. Si vous n'y arrivez pas, c'est retour atelier agréé Canon avec l'ensemble pour un calage sous garantie si le matériel est neuf. En effet, avant Canon le faisait systématiquement sur le couple reflex/objectif. Pour faire des économies de bout de chandelle, c'est à vous de régler en cas de besoin. la messe est dite !


Canon EOS 7D


Au menu, Canon EOS 7D, flash EX430 II, téléobjectif  Canon 300 mm F4L IS USM, macro Canon 100 mm F2,8 USM, trépied Manfrotto 190B et converter  Canon x 1,4.



Avec un budget moyen, la photo animalière est accessible.
Dans tous les cas, n'oubliez jamais de respecter le lieu ou vous êtes et les animaux que vous photographiez

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation

  • : Forêt de Fontainebleau - La Nature dans tous ses états
  • Forêt de Fontainebleau - La Nature dans tous ses états
  • : Tous les secrets de la Forêt de Fontainebleau, découvrez la forêt sauvage et les lieux remarquables de Fontainebleau. Blog photos nature sur les oiseaux, insectes, mammifères, reptiles, batraciens, amphibiens, flore de la forêt de Fontainebleau.
  • Contact

Recherche

Catégories